Vous êtes ici : Accueil > Filière Sanitaire et Sociale > Mention Complémentaire d’Aide à Domicile > Références nationales > Définition des services à la personne
Publié : février 2006
Format PDF Enregistrer au format PDF

Définition des services à la personne

La définition présentée ci-dessous est extraite du document intitulé "plan de développement des services à la personne" du
Ministère de l’emploi, du travail, et de la cohésion sociale"

Les services à la personne regroupent l’ensemble des services contribuant au mieux-être de nos concitoyens sur leurs lieux de vie, qu’il s’agisse de leur domicile, de leur lieu de travail ou de loisirs.

Les professions du service à la personne recouvrent à ce titre des activités et des métiers très diversifiés s’exerçant dans cinq grandes catégories de domaines :

- les services à la famille : garde d’enfants, soutien scolaire, promotion de toutes les
formes d’assistance permettant le maintien à domicile des personnes dépendantes, ... ;

- les services associés à la promotion de la santé à domicile ou sur le lieu de travail :
soins à domicile, prestations associées à l’hospitalisation à domicile, soutien
psychologique, action d’information et de prévention,... ;

- les services associés à la qualité de vie quotidienne
à domicile : assistance informatique, portage de repas, petites réparations, coiffure, entretien de la maison ...
ou sur le lieu de travail :services de conciergerie en entreprise, assistance vie pratique, ... ;

- les services associés au logement et au cadre de vie (gardiennage, jardinage, conseils ponctuels en aménagement, ...) ;

- les services d’intermédiation (conseil juridique ponctuel, assistance aux démarches administratives, aide à la recherche d’un logement,...).

Cette définition a été posée par la convention nationale pour le développement des services à la personne du 22 novembre 2004. Elle est désormais reconnue par l’ensemble des opérateurs.

Employant plus de 1.300.000 personnes, les services à la personne constituent le secteur de l’économie française dont la croissance, en termes d’effectifs employés, a été la plus forte au cours des quinze dernières années.
Cette forte croissance s’est réalisée en dépit de la présence de multiples freins au développement du secteur. Or il existe aujourd’hui un consensus avec les opérateurs de ce secteur pour affirmer que le déblocage de ces freins permettrait de créer les conditions d’un doublement du taux de croissance des effectifs employés au cours des
trois prochaines années.

L’objectif consistant à permettre la création de 500.000 emplois en trois ans serait alors atteint voire dépassé.