Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Lutte contre le décrochage scolaire : Organisation de l’examen pour (...)
Publié : 10 juillet
Format PDF Enregistrer au format PDF

Lutte contre le décrochage scolaire : Organisation de l’examen pour l’obtention d’un certificat de professionnalisation

Article 1 - L’examen pour l’obtention du certificat de professionnalisation en matière de lutte contre le décrochage scolaire prévu à l’article 4 du décret du 5 mai 2017 susvisé a lieu chaque année dans une période fixée par le recteur d’académie.

Article 2 - Les candidats s’inscrivent auprès du rectorat de leur académie, selon le calendrier établi par le recteur d’académie.
Le recteur d’académie arrête la liste des candidats admis à se présenter.

Article 3 - L’examen pour l’obtention du certificat de professionnalisation en matière de lutte contre le décrochage scolaire comporte deux épreuves devant une commission désignée par le jury défini à l’article 5 :
- épreuve 1 : une séance de formation d’une durée de 30 minutes avec plusieurs jeunes dans le cadre d’une action de lutte contre le décrochage scolaire. Cette épreuve permet d’évaluer, en situation professionnelle, les compétences spécifiques du candidat en matière de prévention du décrochage scolaire et d’accompagnement des jeunes qui bénéficient du droit au retour en formation initiale prévu à l’article L. 122-2, ainsi que les choix opérés afin de répondre à leurs besoins. Cette séance de formation est suivie d’un échange de 15 minutes avec la commission.
- épreuve 2 : une étude de cas d’une durée de 60 minutes liée à la problématique de la lutte contre le décrochage scolaire suivie d’une présentation et d’un entretien avec la commission d’une durée de 30 minutes. À partir de l’étude de cas qui lui est proposée, le candidat formule un diagnostic et des propositions. Cette présentation qui n’excède pas 15 minutes est suivie d’un échange de 15 minutes avec la commission.

Article 4 - Chaque épreuve est notée sur 20. Pour chacune des deux épreuves, une note inférieure ou égale à 5 sur 20 est éliminatoire. Une note globale au moins égale à 20 sur 40 à l’ensemble des deux épreuves est exigée pour l’obtention du certificat de professionnalisation en matière de lutte contre le décrochage scolaire.

Article 5 - Le jury académique est composé par le recteur d’académie qui en désigne le président.
Le président et les membres du jury sont choisis parmi les directeurs académiques des services de l’éducation nationale ou leurs adjoints, les chefs des services académiques d’information et d’orientation, les inspecteurs de l’éducation nationale chargés de l’information et de l’orientation, les inspecteurs d’académie-inspecteurs pédagogiques régionaux, les inspecteurs de l’éducation nationale des enseignements généraux et des enseignements techniques et professionnels, les personnels de direction d’établissement d’enseignement ou de formation relevant du ministre chargé de l’éducation nationale et les formateurs et conseillers pédagogiques impliqués dans la formation préparant à l’obtention du certificat de professionnalisation en matière de lutte contre le décrochage scolaire (CPLDS).
Les épreuves conduisant à l’obtention du certificat de professionnalisation en matière de lutte contre le décrochage scolaire sont évaluées par une des commissions du jury désigné par le recteur d’académie pour l’ensemble des candidats inscrits dans son académie.
Chaque commission mentionnée à l’alinéa précédent est composée de deux membres du jury académique. Les formateurs ou conseillers pédagogiques ne peuvent évaluer les candidats qu’ils ont suivis pendant l’année.

Article 6 - Le jury se réunit en séance plénière avant le début de la session d’examen afin d’harmoniser les critères de notation retenus et en fin de session pour arrêter la liste des candidats admis.

Article 7 - À l’issue de la délibération du jury, le recteur publie la liste des candidats reçus, auxquels il délivre le certificat de professionnalisation en matière de lutte contre le décrochage scolaire.