Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Lutte contre le décrochage scolaire : Organisation de la formation (...)
Publié : 10 juillet
Format PDF Enregistrer au format PDF

Lutte contre le décrochage scolaire : Organisation de la formation conduisant au certificat de professionnalisation

Article 1 - La formation prévue à l’article 3 du décret du 5 mai 2017 susvisé se compose : a) d’une formation théorique sous la forme de six modules obligatoires : 120 heures ; b) de trois modules d’approfondissement au choix : 30 heures ; c) d’une formation pratique en établissement organisée en deux modules obligatoires : 40 heures. Les modules mentionnés au précédent alinéa sont fixés par l’annexe au présent arrêté.

Article 2 - La préparation à l’obtention du certificat de professionnalisation en matière de lutte contre le décrochage scolaire est une formation professionnelle organisée de manière coordonnée avec l’activité exercée par le candidat, en formation initiale ou continue. Les candidats en formation sont accompagnés jusqu’à la présentation des épreuves par un tuteur volontaire choisi en raison de son expérience :
- soit parmi les personnels titulaires du certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement du second degré (section coordination pédagogique et ingénierie de formation) ou du certificat d’aptitude au professorat de lycée professionnel (section coordination pédagogique et ingénierie de formation) ;
- soit parmi les personnels titulaires du certificat de professionnalisation en matière de lutte contre le décrochage scolaire. Ce tuteur exerce ses fonctions en formation initiale dans le cadre de la mission de lutte contre le décrochage ; il est désigné par le recteur en concertation avec les corps d’inspection et avec les centres de formation.

Article 3 - La formation est organisée pendant une année scolaire conformément à l’annexe du présent arrêté. Les périodes de formation professionnelle sont déterminées de façon à permettre l’organisation des épreuves de l’examen pour l’obtention du certificat de professionnalisation en matière de lutte contre le décrochage scolaire à partir du troisième trimestre de l’année scolaire et avant la fin de l’année civile.